La lutte pour la reconnaissance

En 2003, un amendement constitutionnel a été adopté qui a changé le statut juridique du peuple guyanais d’un “peuple” à une “population”. Ce changement a été considéré comme un revers dans la lutte pour la reconnaissance et l’autonomie, car il rend plus difficile la revendication de la décolonisation. Cependant, il y a de l’espoir qu’une nouvelle proposition, présentée par Marcellin NADEAU, qui vise à restaurer la reconnaissance du peuple guyanais en tant que “peuple”, sera couronnée de succès.

“Ce changement représente un revers dans notre lutte pour la libération nationale car nous ne pouvons pas prétendre être éligibles à la liste des peuples à décoloniser.” – L.D. L

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :